Ray’s day : scène ouverte