« L’art de la joie » de Goliarda Sapienza : l’engagement d’une vie

Disponible chez Raum B

Disponible chez Raum B

Goliarda Sapienza est née en Italie en 1924 dans une famille fortement engagée politiquement. Élevée dans un environnement où socialisme et anarchisme ne sont pas que des « isme » vides de sens mais bien la marque d’un engagement pour l’humain, elle navigue dans un univers parallèle qui façonne aussi bien sa vie que sa personnalité. L’art de la joie en est un reflet non-négligeable.

Ce roman retrace la vie de Modesta, née en 1900 en Sicile. Il nous conduit dans l’Italie des années 1970. Grâce à une écriture délicate, vivante et souvent intimiste, elle nous conte la vie d’une femme venue de rien, dont le combat et les idéaux lui ont pourtant permis d’éviter de sombrer dans le marasme fasciste et de s’en tirer, non pas indemne, mais bien davantage ancrée dans une vie bornée par la lutte et l’engagement.

Grâce à elle, par ses rencontres, nous abordons l’Histoire et les idées d’une partie du vingtième siècle par le prisme d’une personnalité forte et sans compromis. Elle reflète la vie d’un siècle, nous fait suivre la naissance et le développement d’idéologies qui s’affrontent, nous fait sentir le désespoir, la colère de voir sombrer les Hommes dans la violence… et nous montre qu’il est possible de continuer la lutte envers et contre tout…

L’art de la joie, Goliarda Sapienza, Pocket, 836 pages – traduit de l’italien par Nathalie Castagné

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *