« I went looking for Palestine but I found » de Joan Baz et le collectif Waraq à découvrir chez Raum B

Numéro 5 : monument

Numéro 5 : monument

Cet ouvrage coloré en anglais et arabe, aux allures de livre pour enfant, reflète toute l’absurdité qu’a rencontrée son auteure, Joan Baz, lors d’un voyage en direction du Sud-Liban. Voyage qui devait la mener en Palestine. Mais à la question, « Comment se rendre en Palestine ? », elle ne reçut que peu de réponses qui n’auguraient pas d’un voyage au bout de l’absurde…

L’ouvrage se veut satirique. Par ses dessins de chars ou de soldats aux traits naïfs et enfantins, c’est l’absurdité qui saute aux yeux voire l’incompréhension, la perte de repères. Il détourne un conflit sans fins, sans trajectoires, aux frontières floutées par une légitimité des plus controversées.

anglais/arabe

anglais/arabe

Si vous souhaitez ramener un souvenir d’un voyage non-abouti, demandez votre kit de cartes postales…

La publication de ce livre a donné lieu à une exposition mêlant différents médias : films, installations etc. Les thèmes abordés : l’idée de frontière, de ligne, d’identité et bien sûr de conflit.

En sus de I went looking for Palestine but I Found, publié chez Dar Onboz, une maison d’éditions jeunesse libanaise (mais pas que), Raum B vous propose de découvrir le collectif Waraq par le biais de cartes postales.

Waraq regroupe quatre artistes beyrouthins : Joan Baz, Hussein Nakhal, David Habchy et Ashley Choukeir.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *